Go directly to content

Pourquoi l'ASC ?

L’ASC a établi des référentiels pour minimiser l'impact de l’aquaculture sur l’environnement, protéger le bien être des poissons et assurer une coexistence harmonieuse avec les communautés locales.

Participez !

Faites la différence à chaque achat - recherchez le label bleu turquoise ASC et soutenez les éleveurs et producteurs responsables.

Besoin d'inspiration ?

Découvrez nos recettes et commencez votre voyage culinaire délicieusement responsable.

Notre certification

Participez au programme de certification le plus reconnu & mettez en avant vos méthodes d'élevage responsable !

Notre impact

L'ASC crée des changements positifs et mesurables dans l'élevage des produits de la mer à l'échelle mondiale.

En savoir plus

Le programme ASC est une réussite grâce à tous les producteurs et partenaires impliqués.

Certification

Rejoignez le programme de certification le plus reconnu & bénéficiez du commerce de produits certifiés ASC !

Notre impact

L'ASC crée des changements positifs et mesurables dans l'élevage des produits de la mer à l'échelle mondiale.

Après la certification

Notre réseau mondial offre aux partenaires des services tout au long de la chaîne.

4 conseils pour une alimentation plus durable

December 6, 2023

Saviez-vous que la production alimentaire est l’une des principales causes du changement climatique ? En effet, la production alimentaire est responsable d’un tiers des émissions mondiales de gaz à effet de serre. En tant que consommateurs, nous pouvons faire notre part en réfléchissant bien à ce que nous achetons pour manger.

Pour réduire leur empreinte carbone, certains optent pour un régime à base de plantes. Avez-vous déjà découvert de nouveaux plats végétariens, des laits alternatifs ou des substituts de viande à base de plantes ? Si vous préférez les protéines animales, vous pouvez tout de même réduire votre impact sur la planète, ci-dessous nous explorons comment.

Qu’est-ce qu’un régime alimentaire durable ?

Un régime alimentaire durable est un régime qui prend soin à la fois de l’environnement et des personnes impliquées dans sa production, aujourd’hui et en prévision de l’avenir.
De nombreux facteurs permettent de déterminer si un produit alimentaire est durable. Il s’agit notamment de la manière dont il est cultivé, des ressources qu’il utilise (eau, terre, etc.), de l’impact de sa production sur les écosystèmes et les communautés locales, et de sa valeur nutritionnelle.

Les choix alimentaires durables sont ceux qui ont une faible empreinte carbone (par rapport aux alternatives), qui donnent la priorité au bien-être des animaux concernés et qui soutiennent la biodiversité. Ces aliments seront nutritifs, accessibles et abordables. Ils ne doivent pas impliquer de pratiques de travail négatives, telles que des conditions de travail dangereuses ou le travail des enfants. Ils ne doivent pas non plus contribuer à des pathologies liées au régime alimentaire, comme le diabète ou les maladies cardiaques.

À plus long terme, les aliments durables proviendront de systèmes de production qui assurent la pérennité de leurs activités. Cela signifie qu’ils reconstituent l’offre de tout ce qu’ils prélèvent dans l’environnement, par exemple en plantant de nouveaux arbres pour remplacer ceux qui ont été abattus pour faire de la place à l’agriculture. Ces systèmes devraient également être capables de s’étendre pour nourrir une population croissante tout en minimisant l’impact de cette expansion.

Alors, comment pouvons-nous rendre notre alimentation plus durable?

Réduisez votre consommation de viande

L’un des changements les plus importants que vous puissiez apporter à votre régime alimentaire est de réduire la quantité de viande que vous consommez. La production de viande pour répondre à la demande actuelle est à l’origine de deux fois plus d’émissions de gaz à effet de serre que la production d’aliments d’origine végétale. Moins nous mangeons de viande, plus nous pouvons réduire ces émissions.

Le EAT-Lancet Commission for Healthy Diets from Sustainable Food Systems recommande, pour une alimentation durable, de se nourrir de légumes, de fruits, de noix et de céréales complètes. Les scientifiques ont également suggéré de réduire ou d’éliminer notre consommation de céréales raffinées, de sucres ajoutés, de viande rouge et d’aliments transformés.

Néanmoins, ils n’excluent pas totalement la consommation de viande. Ils suggèrent plutôt de limiter la consommation par semaine à 100 gr de viande rouge et 200 gr de volaille, soit environ une portion de boeuf, de porc, d’agneau ou de cerf, et 2 à 3 portions de poulet, de canard ou de dinde.

Préfère le poisson à la viande (choisissez avec sagesse)

Si arrêter de manger des protéines animales est un pas trop grand, manger du poisson est un choix plus respectueux de l’environnement. Une étude récente a montré que de nombreux types de fruits de mer ont une empreinte carbone inférieure à celle de la viande, y compris le poulet, qui a l’empreinte la plus faible de toutes les viandes.

L’étude a montré que les petits poissons pélagiques (qui vivent en pleine mer), comme les harengs et les sardines, ont une faible empreinte carbone. Elle a également révélé que les bivalves d’élevage, tels que les moules, les palourdes, les coquilles Saint-Jacques et les huîtres, sont les plus faibles émetteurs de carbone de tous les fruits de mer (avec les algues) et qu’ils sont en fait bénéfiques pour l’environnement en piégeant le carbone et en nettoyant l’eau qui les entoure. Ces créatures n’ont pas besoin d’être nourries, de recevoir des antibiotique ou d’autres produits chimiques pour soutenir leur croissance, ce qui en fait un excellent choix pour les amateurs de produits de la mer.

Remplacer la viande par du poisson dans votre plats préférés est un changement facile à réaliser. Essayez le curry de saumon au lieu du poulet et les tacos au poisson au lieu du boeuf pour commencer ! Vous pouvez également vous inspirer de notre collection de délicieuses recettes à base de poisson. Plonge dans de délicieux plats faciles à préparer sur notre page de recettes !

Découvre d’autres sources de protéines

C’est le moment d’essayer de nouvelles choses ! Les haricots, les lentilles, les pois chiches, le quinoa et les oeufs sont tous d’excellentes sources de protéines, et peuvent être ajoutés à tes plats de viande et de poisson pour les aider à aller plus loin, ou consommés comme protéine principale de ton repas. Pourquoi ne pas préparer un curry de lentilles épicé ou un chili de haricots les ours où tu ne consommes pas de protéines animales?

Réduis le gaspillage alimentaire

La production alimentaire contribuant déjà de manière significative au changement climatique, faire tous les efforts possibles pour ne pas gaspiller cette nourriture est une évidence. Voici nos astuces préférées pour éviter le gaspillage :

  • Planifier les repas à l’avance
  • Acheter du poisson et certains fruits et légumes déjà congelés pour qu’ils soient prêts quand tu en as besoin, sans risque qu’ils se gâtent.
  • Congeler les restes
  • Utiliser toutes les parties des aliments que tu achètes. Par exemple faire du bouillon avec les os de la viande ou du poisson pour les utiliser plus tard dans des soupes ou des ragoûts.

Nous espérons que les recommendations que nous avons suggérés vous inspireront à réfléchir à la façon dont tu peux faire de petits échanges qui auront un impact important sur la durabilité globale de ton alimentation, et que tu essaieras quelque chose de nouveau aujourd’hui! Pour plus de conseils pour rendre ton alimentation plus durable ainsi que de nombreuses recettes délicieuses à base de poisson, suis-nous en Instagram.

Lisez-plus

Confidental Infomation